Même Ousmane Sow a été petit

Ecrit pour les enfants par Béatrice Soulé, Même Ousmane Sow a été petit raconte, par petites touches sensibles et drôles, la vie du grand sculpteur sénégalais : son enfance à Dakar, sa grand-mère charmeuse de boas, son arrivée à Paris sans un sou, sa bonne étoile... son retour à Dakar en 1960, ses premières grandes sculptures de Nouba, son exposition triomphale sur le Pont des Arts (trois millions de visiteurs)...
Notre histoire préférée, "Nénuphars et pipi rose" :

"1942. Dakar est bombardé. Moctar Sow envoie ses enfants chez Dior Diop, leur grand-mère maternelle, à Saint-Louis du Sénégal. La nourriture manque. Les enfants apprennent à marauder : ils s’initient à la cueillette des mangues et des figues de Barbarie. Ils ramassent aussi des graines de nénuphars, dans la mare, près de la case. Ils adorent ces graines que leur grand-mère cuisine pour remplacer le riz (au Sénégal, le "riz au poisson" est le plat national). Ousmane est fasciné par la beauté des nénuphares mauves et roses. Rose comme la couleur de leur pipi après avoir mangé des figues de Barbarie. Ils ont màªme inventé un concours : c’est à celui dont le pipi aura le plus joli rose dans les rayons du soleil. Se nourrir est devenu un "jeu d’enfant."

Les dessins originaux sont de Christophe Humbert