J’ai toujours détesté Robinson Crusoé

Emma Sellier nous embarque cette fois-ci pour une traversée maritime remuante poétique exotique (68 pages). On tremble pour Denis qui déteste rien tant que les voyages en mer et les malles échouées sur le sable... Pages blanches, dont le papier à gros grain rappelle le papier buvard, doublées pour que la brise s’y engouffre, et qui roulent sous les doigts comme le dos d’une vague... Reliure japonaise avec noeuds apparents (à ne pas défaire !), titre bleu qui claque comme une voile plaquée par le vent... Ce livre astucieux, utile (indispensable surtout si vous devez accompagner vos parents à Madère !), a été conçu pour résister à toutes les tempêtes...

Edition 2011

Format : 15 x 21 cm

Tirage : 20 exemplaires